bande dessinée

J'ai lu : The Red Angels

lundi, juin 26, 2017




The Red Angels
de Li Yaosha


RÉSUMÉ
La première est mariée un homme qui la bat, et tapine pour l'aider à rembourser ses dettes de jeu. La seconde, âgée d'un quarantaine d'années, a quitté l'usine et travaille dans la rue pour payer des études à ses filles. La troisième, jeune campagnarde un peu naïve, essaye de trouver un homme bon qui la sortira de là pour l'épouser. Leur destin va basculer avec le plan de restructuration urbaine de la Chine et l'apparition du sida.




* * * 

Je voudrais remercier les éditions Urban China de m'avoir envoyé ce livre
et de m'avoir permis de le lire et découvrir en même temps cette série.



* * * 


MON AVIS
Ayant vu des extraits de planches sur internet qui m'ont tout de suite intriguées de part leur qualité graphique et un style très différent de celui du comics ou manga, j'ai voulu en savoir plus sur cette histoire.

Maintenant ma lecture terminée, je peux le confirmer : ce manga est à part!

Loin des romans d'amour ou feel-good et de toutes les lectures que j'ai pu faire dernièrement, l'auteur apporte un témoignage sur la vie des prostituées chinoises qui sera ponctuée de violences, drogues, de maladies et de mort.
Le regard passe à travers celui du proprio, le gérant la maison où ces femmes vivent, il s'agit d'un regard doux et attentif à ces femmes, soucieux de leur existence, protecteur.

C'est bouleversant, tragique et la beauté du graphisme renforcent cette sensation.
Une belle découverte qui ne laisse pas indifférente.


* * * 

Découvrez sa fiche sur amazon ou sur le site Urban China.

L'avez vous lu ? Avez vous aimé ?









bande dessinée

Festival du livre jeunesse Cherbourg

dimanche, juin 25, 2017





Encore une fois nous avions eu un superbe soleil pour pouvoir nous rendre au Festival du Livre Jeunesse et de la bande dessinée sur la plage verte de Cherbourg. (n'hésitez pas à cliquer sur les noms pour en savoir plus sur leurs livres)







Pour un petit festival, nous n'avons pas à avoir honte : de belles rencontres ont été programmées et surtout des auteurs connus et reconnus ont fait l'effort de venir jusqu'à chez nous.

Parmi eux on notera : Romuald Reutimann (dessinateur de bande dessinée qui vient avec la sortie du tome 2 Les enfants de midvalley ), Kochka (auteur), Clémentine Beauvais (qui s'est fait connaître avec Songe à la Douceur et les Petites Reines), Guillaume Nail (l'auteur de Qui veut la peau de Barack et Angela ?)... et et et ...Yvan Postel notre illustrateur bd de Cherbourg !








Pendant ce temps, des petites manifestations ont été prévues comme un spectacle pour enfants le dimanche 4 juin par la troupe de M.Ribouldingue. De même que des concours (écriture et bd) ont été mis en place cette année encore. De quoi se divertir et s'essayer à l'illustration voir à l'écriture.








C'est toujours l'occasion de faire de belles rencontres et de belles découvertes, j'aime me balader, feuilleter quelques livres, regarder les dédicaces se faire et surtout se dire qu'on est tous ici présent de grands rêveurs !








Bon je suis quand même repartie avec une dédicace de Clémentine Beauvais pour les Petites Reines, mais aussi avec celle de Guillaume Nail car je ne pouvais pas passer à côté d'un polar qui se passe dans le Cotentin !!









J'ai aussi adoré qu'ils aient pensé à faire une sélection de livres en anglais ! Bon y'a pas encore les livres et bds québécoises, mais ils vont travailler dessus, hein !?!  ;)

Coup de coeur pour le travail de cette illustratrice : Cécile Hudrisier qui a été mis en avant grâce à l'exposition Il était une fois... Contes en haïku, exposition de ses aquarelles qui illustrent le livre du même nom. Ce sont des illustrations toutes en douceurs qui m'ont beaucoup touchée.










Bref chaque année ce festival m'enchante, et bien que cela reste un petit festival moi je l'aime bien plus que ces grands salons où on n'approche personne tellement il y a de monde. Le Festival du Livre Jeunesse & Bd de Cherbourg a vraiment tout d'un grand !







Samedi 3 et dimanche 4 juin : journées grand public, 10h – 18h.
Entrée gratuite


* * * * * * *


Festival du livre de jeunesse & de bande dessinée
Ecole Dujardin, rue Dujardin
50100 Cherbourg en Cotentin

 Tél. 06 79 68 92 66
contact@festivaldulivre.com

www.festivaldulivre.com

culture

Découverte : Yaoyao Ma Van

jeudi, juin 22, 2017





Yaoyao Ma Van est une illustratrice dont le trait va forcément vous ramener en enfance. Ce style ne vous semble pas influencé par quelque chose qui a impacté à un moment ou un autre notre jeunesse ?? Si je vous dis qu'elle travaille chez Disney ?? Ce style tout de suite va vous sembler évident.

Mais elle a un style tout particulier, Yaoyao Ma Van reproduit à travers ce personnage féminin nos petits gestes de la vie quotidienne : en train de danser, dormir, préparer à manger, se faire surprendre par la pluie, arroser ses plantes ou encore boire un thé devant une fenêtre... qui n'a jamais fait cela ??


J'aime beaucoup, c'est féminin, drôle, dynamique et doux et très poétique.

Je vous laisse la découvrir par vous même.













Retrouvez là sur instagram : @yaoyaomva





brésil

Les nuits de Laitue

mardi, juin 20, 2017




Les Nuits de laitue
de Vanessa Barbara




RÉSUMÉ
Otto et Ada partagent depuis un demi-siècle une maison jaune perchée sur une colline et une égale passion pour le chou-fleur à la milanaise, le ping-pong et les documentaires animaliers. Sans compter qu’Ada participe intensément à la vie du voisinage, microcosme baroque et réjouissant.
Il y a d’abord Nico, préparateur en pharmacie obsédé par les effets secondaires indésirables ; Aníbal, facteur fantasque qui confond systématiquement les destinataires pour favoriser le lien social ; Iolanda et ses chihuahuas hystériques ; Mariana, anthropologue amateur qui cite Marcel Mauss à tout-va ; M. Taniguchi, centenaire japonais persuadé que la Seconde Guerre mondiale n’est pas finie.
Quant à Otto, lecteur passionné de romans noirs, il combat ses insomnies à grandes gorgées de tisane tout en soupçonnant qu’on lui cache quelque chose…





* * * 

Je voudrais remercier les éditions Zulma de m'avoir envoyé ce roman
et de m'avoir permis de le lire et découvrir en même temps cette auteure.



* * * 


MON AVIS
Dans ce premier roman, elle nous transporte dans un village dont les habitants sont aussi loufoques les uns que les autres : le facteur qui chante à tue tête et qui favorise les contact en ne distribuant pas les lettres aux bonnes personnes, un jeune pharmacien passionné par les contre-indications des médicaments, un centenaire japonais qui est persuadé que la guerre n'est pas terminée... et derrière tout ça un couple, Ada et Otto.

Ada est le lien entre les différents habitants et Otto qui ne sort pas beaucoup, surtout depuis qu'Ada est décédée. Mais voilà, malgré lui, il va nous les faire découvrir.
Et à travers chacun des chapitres, nous allons découvrir un personnage différent et son histoire.

J'ai adoré les styles et la drôlerie de l'intrigue : c'est très coloré !
Une seule petite déception du fait qu'on ne fait que les survoler : on approche un personnage que dans un chapitre le concernant, cela donne l'impression d'une présentation/d'une introduction alors que non et cela se termine comme ça, sans lancement d'une histoire autre histoire ou d'un approfondissement.

A la fois, c'est surprenant et original, on aime ou on aime pas.

La fin m'a surprise, elle clôture en un adieu à ces personnages que j'aurai bien suivis encore un peu.

Une belle lecture et découverte de la littérature brésilienne avec une jeune auteur qui mérite d'être suivie.




* * * 

Découvrez sa fiche sur amazon ou sur le site des éditions Zulma.



L'avez vous lu ? Avez vous aimé ?





gastronomie

J'ai lu : Petit Précis de Panna

dimanche, juin 18, 2017






RÉSUMÉ
Hérésie ? Pas sûr. Longtemps réservée aux bourses bien garnies et par conséquent rare, pour autant, la crème - la panna - n'est pas absente du paysage gastronomique transalpin. Loin s'en faut ! À l'occasion, les Italiens ne boudent pas leur plaisir devant un capuccino à la panna montata. Plus souvent que de coutume, ils succombent à la tentation de quelque dolce où une panna aérienne fait s'envoler leurs derniers scrupules. Contre le sens commun, ils n'hésitent pas à applaudir une pasta con panna quand le chef a du talent. Pour nous, la gourmandise ravie, Louise Giovannangeli lève ici le voile sur l'improbable «conversion» de la Botte à la panna.





* * * 

Je voudrais remercier l'auteur, Louise Giovannangeli, et les éditions du Pétrin de m'avoir envoyé ce petit précis et de m'avoir permis de le lire.



* * * 


MON AVIS

Cela a été un envoi complètement inattendu, après avoir discuté pour un autre livre avec l'auteur de ce petit précis, Louise Giovannangeli me proposa de me l'envoyer. Gastronomie ... Italie ....  non seulement cela m'intrigue, mais cela me donne faim !


Je m'attendais à une lecture distrayante, mais pas du tout à l'apprécier autant !!
Il faut savoir que je rêve d'aller à Rome (et Florence, Naples ... ) pour aller déguster de bons plats italiens ! Un vrai plat de pâtes ou une vraie pizza ... une glace italienne ...
Alors forcément cette lecture m'a fait rêver, voyager et avouons-le, baver un peu !
Je l'ai véritablement dégusté, je me suis délecté de chaque chapitre comme de petites bouchées.

Car les "chapitres" font à peines 2 ou 3 pages nous permettant ainsi de nous poser et de picorer comme on le souhaite son contenu.

Avec ce petit précis, la gastronomie italienne aura encore quelques secrets mais en tout cas il vous donnera envie de vous y pencher sérieusement.

Et en plus il y a les recettes à la fin, que je compte bien essayer !!

Donc merci à Louise, j'ai vraiment passé un bon moment, juste un regret... qu'il soit si court car je serais bien resté plus longtemps dedans.

Le truc en moins : la couverture qui ne correspond pas forcément ou ne redonne pas assez honneur et la gourmandise du contenu.




* * * 

Découvrez sa fiche sur amazon ou sur le site des éditions du Pétrin.






L'avez vous lu ? Avez vous aimé ?






Flickr Images

L'ensemble des textes et visuels présents sur ce site m'appartiennent. Merci de ne pas les copier, reproduire ou redistribuer sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite.