édition Robbert Laffon

J'ai lu : Nos Faces Cachées

dimanche, novembre 19, 2017



Nos Faces Cachées
de Amy HARMON 



RÉSUMÉ
Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être...
Nos faces cachées est l'histoire de cinq amis qui partent à la guerre.
L'histoire d'amour d'une jeune fille pour un garçon brisé, d'un guerrier pour une fille ordinaire.
L'histoire d'une amitié profonde, d'un héroïsme du quotidien bouleversant.
Un conte moderne qui vous rappellera qu'il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous...



* * * 

Je remercie les éditions Robert Laffont de m'avoir envoyé ce livre.

* * * 



MON AVIS
Encore une très belle lecture, je les enchaîne et cela fait vraiment plaisir !
On n’est vraiment pas loin du coup de coeur, j’ai été emportée par l’histoire et le style de Amy Harmon.

Je partais déjà avec une bonne idée au vu la jolie couverture et les avis enjoués que j’avais pu lire sur le net.
Dès le départ j’ai été emportée du fait que l’on assiste au 11 septembre en direct avec eux et je me suis sentie interpellée car j’avais leur âge quand le monde nous a semblé s'effondrer, je revenais du lycée et je suis restée debout face à cet écran de télévision, ne sachant plus quoi faire.
Suite à cela l’histoire de ces jeunes prend une autre orientation, il y avait “l’avant” 11 septembre et le “après”.
Au final nous avons une romance dans laquelle nous avons de jolies leçons de vie sur la différence, la maladie, l’aspect physique de chacun.
On est forcément touché et différentes émotions se mêlent à tout ça, renforcées par les retours en arrière réguliers pour nous permettre de comprendre les faits évoqués.

La fin retombe un peu dans les romances jeunesses et c’est la raison pour laquelle je n’ai pas eu de coup de cœur, un petit peu déçue par cette fin qui aurait pu partir bien plus haut.
A découvrir !

* * * *

Découvrez sa fiche sur amazon ou sur le site des éditions Robert Laffont.

L'avez vous lu ? Avez vous aimé ?






Entre deux Mondes

J'ai lu : Entre deux Mondes

jeudi, novembre 16, 2017


Entre deux Mondes
d'Olivier Norek


RÉSUMÉ
Fuyant un régime sanguinaire et un pays en guerre, Adam a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya à six mille kilomètres de là, dans un endroit où elles devraient l'attendre en sécurité. Il les rejoindra bientôt, et ils organiseront leur avenir. 
Mais arrivé là-bas, il ne les trouve pas. Ce qu'il découvre, en revanche, c'est un monde entre deux mondes pour damnés de la Terre entre deux vies. Dans cet univers sans loi, aucune police n'ose mettre les pieds. 
Un assassin va profiter de cette situation. 
Dès le premier crime, Adam décide d'intervenir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est flic, et que face à l'espoir qui s'amenuise de revoir un jour Nora et Maya, cette enquête est le seul moyen pour lui de ne pas devenir fou. 

Bastien est un policier français. Il connaît cette zone de non-droit et les terreurs qu'elle engendre. Mais lorsque Adam, ce flic étranger, lui demande son aide, le temps est venu pour lui d'ouvrir les yeux sur la réalité et de faire un choix, quitte à se mettre en danger.



* * * 

Je remercie les éditions Michel Lafon et Olivier Norek 
pour m'avoir envoyé ce roman qui a vite été dévoré.

* * * 


MON AVIS
Ce livre-ci, je l’attendais impatiemment ! Un nouveau livre d’Olivier Norek… c’est là que l’on se rend compte si sa première trilogie était juste un coup de chance ou si le monsieur a réellement du talent (ou de la plume). Maintenant ma lecture terminée, je peux le confirmer, j’aime les livres d’Olivier Norek, j’aime son style et je vous invite fortement à le découvrir si vous aimez les romans policiers/thriller. Je n'hésiterai pas à me procurer les autres livres qu’il écrira les yeux fermés.

Nous sortons ici de sa trilogie avec Victor Coste, je ne savais pas trop à quoi m’attendre et en même temps je ne cherchais pas non plus. Je voulais juste pouvoir profiter, me mettre dans un coin et lire tranquillement pour découvrir où nous emmène l’auteur. Et cela a été un réel plaisir, une lecture que vous avez envie de reprendre dès que vous le pouvez, vous irez exprès aux heures de pointes à la poste pour pouvoir attendre et sortir votre livre dans la file d’attente.

Entre Deux Mondes, ce n’est pas vraiment un roman policier, ni vraiment un thriller. Nous avons là un roman de vie. Car c’est la vie qu’il nous raconte là, simple et cruelle, belle et solidaire. Le tout sur un fond d’intrigue policière.
Le sujet choisi est assez épineux et tellement d’actualité, j’avoue que je ne savais pas trop où l’auteur nous embarquerait, mais j’ai été immédiatement emporté par son récit et le réalisme des scènes (il a vraiment un don pour nous les retransmettre). Certaines en sont terriblement bluffantes et je pense particulièrement à une scène au cours de la traversée qui m’a éblouit autant qu’elle m’a scotchée, car j’imaginais totalement la scène comme si j’y étais.

Ce roman est brillant, touchant, révoltant, il interpelle, mais surtout il est terriblement humain.
Lisez le !

message subliminale : lu !!! J'avais adoré et j'avais justement fait le rapprochement pendant ma lecture de votre livre :)


* * * *

Découvrez sa fiche sur amazon ou sur le site des éditions Michel Lafon.

L'avez vous lu ? Avez vous aimé ?









A Beautiful Day

Les séances d'Alice : A Beautiful Day

mercredi, novembre 15, 2017



A Beautiful Day

La fille d’un sénateur disparaît. Joe, un vétéran brutal et torturé, se lance à sa recherche. Confronté à un déferlement de vengeance et de corruption, il est entraîné malgré lui dans une spirale de violence...

Dernier long-métrage de la réalisatrice anglaise Lynne Ramsay (We Need to Talk about Kevin), présenté et récompensé à Cannes du prix du scénario et du prix d’interprétation masculine pour Joaquin Phoenix, A Beautiful Day nous plonge dans le quotidien de Joe, un vétéran. Initialement nommé You Were Never Really Here (tu n’as jamais vraiment été là), le film aurait mérité de garder son titre original, plus mystérieux et moins simpliste.

Linne Ramsay brille par sa mise en scène et met en valeur son acteur principal Joaquin Phoenix, à travers de longs moments contemplatifs et calmes, voir poétiques qui alternent avec des éclairs de violence. Son utilisation du hors-champ durant certaines scènes très brutales, de flash-back, ainsi que des plans « caméra de sécurité », apportent une touche originale au film. Le sound design ainsi que la bande originale renforcent l’ambiance très froide et sombre du film.





Le film a des airs de Drive ou de Taxi Driver, mais c’est surtout pour son personnage principal, en marge de la société et perdu dans une spirale de violence.

A Beautiful Day ne serait pas ce qu’il est sans Joaquin Phoenix. Méconnaissable avec son physique bedonnant, son énorme barbe et son look négligé, il offre une performance hallucinante en homme de main, traumatisé par la guerre, aux pensées suicidaires. Effrayant, fascisant, envoûtant et parfois touchant, l’acteur crève littéralement l’écran.

Déstabilisant et violent, A Beautiful Day est un film dont on ne ressort pas indemne. 
Âme sensible s’abstenir, le film est interdit aux moins de 12 ans. 


* * * *

A Beautiful Day
Film de Lynne Ramsay
Avec Joaquin Phoenix, Ekaterina Samsonov, Alessandro Nivola
Durée : 1h30




son instagram





bande dessinée

dernières lectures #septembre

mardi, novembre 14, 2017




Klaw, tome 1 : l’Eveil 
de Joël Jurion, et Ozanam

RÉSUMÉ
Depuis ses 10 ans, Ange Tomassini traîne un lourd secret : quand il est menacé, il lui arrive de se transformer en homme-tigre, pour un résultat sanglant... Mais rien n'est avéré, et le jeune homme ignore qu'en réalité, si tous le craignent, c'est parce que son père est l'un des plus gros mafieux de la ville. Il lui reste beaucoup à apprendre sur sa « Famiglia », et sur Dan, son mystérieux garde du corps...



MON AVIS
Petite trouvaille des 48h de la BD qui permet de découvrir des BDs pour 1€ seulement.
Ce sont souvent des BDs méconnues et celle-ci en faisait partie. Et comme j'avais vu passer quelques avis intéressant je me suis dit ... "pourquoi pas !".

Et franchement je ne suis pas mécontente de mon achat car j'ai trouvé ce premier opus assez sympathique. Il s'agît d'une mise en abîme, un peu rapide certes, mais qui nous plonge dans l'univers sans tout nous expliquer histoire de nous donner envie de lire la suite et ça marche.

Le graphisme est tout doux et plaira à tous, il y a de très belles illustrations.
Je ne manquerai pas de lire la suite

 * * * * * * 


de Abby CLEMENTS 

RÉSUMÉ
À Brighton, la vie d'Anna s'organise enfin. Elle est épanouie dans sa vie professionnelle et vient d'acheter un appartement avec son petit-ami. Quant à Imogène, sa globe-trotteuse de sœur, elle vient de poser ses affaires dans un petit coin de paradis thaïlandais pour poursuivre son projet photographique. La mort soudaine de Viviane, leur grand-mère adorée, va bouleverser leur destin. Anna et Imogène héritent de sa boutique de crèmes glacées, située à Brighton. Les deux sœurs relèvent le défi et reprennent ensemble la boutique – véritable lieu de vie, de rencontres et de surprises, qu'elles chérissent. Une chose est sûre... leur été ne sera plus jamais pareil !



MON AVIS
Alors là voici une lecture qui m’a agréablement surprise, bien entendu j’espérais passer un bon moment avec cette lecture dont je me doutais qu’elle serait parfaite pour mon été, mais je ne pensais pas que le livre me plairait autant.

Alors oui l’intrigue est toute simple et on est vraiment dans la lecture estivale avec une romance mais le tout avec un petit air d’Italie et de crèmes glacées sans être nian nian alors forcément ça m’a plu.
Ces deux sœurs sont touchantes et on aimerait bien voir le rendu final mais surtout on a qu’une envie c’est de goûter les parfums des glaces qui sont évoquées dans le roman. C’est la raison pour laquelle je vous conseille fortement de le lire pendant vos vacances, car en période hivernale il vous sera plus difficile de trouver certains parfums.

Il se dit donc très vite et je l’ai dévoré comme j’ai englouti mon cornet sorbet noisette et chocolat noir cet été  ! C’est frais (ça tome bien pour de la glace), ça se lit super bien, on a envie d’y être et il parait qu’il y a d’autres tomes qui suivent en plus !! 

 * * * * * * 


de Anne Percin

RÉSUMÉ
Maxime se l'est juré : plus jamais de vacances en famille ! Mais voilà, il n'a même pas un plan foireux avec des copains. Seule solution de survie cet été : passer un mois chez sa mamie, dans sa maison du Kremlin-Bicêtre, comme quand il avait dix ans. Mais les vacances tranquilles vont vite se transformer en feuilleton délirant. Crise cardiaque de Mamie, arrestation policière, expériences culinaires explosives, secret de famille perturbant et rencontre frénétique d'une fille sur internet... Les vacances ratées vont finalement se révéler passionnantes et passionnelles.



MON AVIS
Je l’ai découvert grâce à l’Annexe - @l_annexe - qui m’avait donné envie de le lire avec sa critique . Je ne connaissais pas du tout la plume d’Anne Percin, je sais qu’elle ne fait pas que de la littérature ado, elle écrit également des romans adultes.

Pour celui-ci c’est plutôt orientée ado avec l’histoire de Maxime, 17 ans, qui se retrouve à passer ses vacances en banlieue parisienne à s’occuper de sa grand mère. Des vacances, qui comme vous devez l’avoir deviné, ne se passeront du tout comme il l’aurait souhaité.

J’avoue, je pensais que j’accrocherai beaucoup plus, mais dans l’ensemble c’est une chouette lecture surtout pour l’été qui devrait plaire à votre ado.

Le style est assez drôle et très sarcastique avec de jolies références musicales et cinématographiques.

Une jolie découverte, mais je ne sais pas si je lirais la suite car il y a 3 tomes je crois.




* * * * *

Avez vous lu ces livres ? Les avez vous aimé ?





Cherche midi

J'ai lu : Le mystère Jérome Bosch

lundi, novembre 13, 2017



Le mystère Jérome Bosch
de Peter Dempf



RÉSUMÉ
2013 : Madrid. Le Prado. Le Jardin des délices, célèbre triptyque du peintre flamand Jérôme Bosch, a été vandalisé par un prêtre dominicain. Le religieux, convaincu que l’œuvre dissimule un dangereux secret susceptible de nuire à l’Église, a lancé du vitriol sur le tableau avant d’être maîtrisé par les gardiens du musée.
Restaurateur de tableaux, Michael Keie se voit confier la tâche délicate de remettre le triptyque en état. Très vite, il fait une découverte stupéfiante : à plusieurs endroits, les couches de peinture altérées laissent transparaître des symboles cachés. Avec l’aide de son collègue madrilène Antonio de Nebrija, un vieil érudit fantasque, Keie va tenter de déchiffrer ces signes étranges.
1510 : Petronius Oris arrive à Bois-le-Duc dans les Flandres pour travailler aux côtés de Jerôme Bosch. Alors que la cité est envahie par les sbires de l’Inquisition, Petronius découvre que Bosch, initié à un secret hérétique, travaille en secret à un mystérieux triptyque.

Avec ses deux enquêtes parallèles, l’une dans le présent, l’autre dans le passé, qui se font écho pour percer le secret du célèbre Jardin des délices, Peter Dempf fait preuve d’une incroyable érudition et nous offre un suspense magistral qui tient en haleine jusqu’à la dernière page.



* * * 

Lu dans le cadre de la team thriller, groupe pour lequel j'ai été sélectionnée 
par les éditions Le Cherche Midi merci à Benoit de m'avoir envoyé ce livre et de m'avoir fait découvrir ce roman.

* * * 



MON AVIS

Le départ s’annonce bien : ce n’est pas vraiment un thriller, mais une enquête entre le Da Vinci Code et le Nom de la Rose. Ici pas de meurtre véritable au départ de l’intrigue mais un tableau qui a été vandalisé et on va se mettre à revenir sur l’histoire autour de ce tableau pour découvrir le message caché de celui-ci.

J’ai adoré l’aspect culturel de l’intrigue, on a envie d’en savoir plus sur ce peintre que je ne connaissais ni son Jardin des Délices. Dès les premières pages on court sur Google pour aller voir cette oeuvre et l’avoir sous les yeux (oui il est sur la couverture mais vous arrivez vous à lire et regarder la couverture en même temps ?).  ;)

Nous sommes vite happés par l’histoire, on veut savoir ce qu’il se retourne derrière ce tableau et sa création. Il y a quelques rebondissements  accentués par l’alternance du présent et du passé. J’ai été bluffée par le travail de l’auteur, on sent qu’il a fait de nombreuses recherches car le livre est très précis et documenté.

Bien que j’étais bien dedans, arrivée à la moitié du livre j’ai trouvé qu’il y avait des longueurs et j’ai eu du mal à arriver jusqu’à la fin, fin pour laquelle j’ai été un peu déçue.
Par contre la morale est plutôt bien vue.




* * * *

Découvrez sa fiche sur amazon ou sur le site du Cherche Midi
L'avez vous lu ? Avez vous aimé ?










Flickr Images

L'ensemble des textes et visuels présents sur ce site m'appartiennent. Merci de ne pas les copier, reproduire ou redistribuer sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite.